Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2009 4 30 /07 /juillet /2009 13:30
Une jeune fille a accepté de témoigner de façon anonyme, mais sans tabou, sur son obésité, son état d’esprit avant, pendant et après la pose de l’anneau.


Cette interview sans concession est aussi le témoignage d’une jeune femme originaire de Guadeloupe, habitant maintenant Paris, étudiante âgée de 22 ans, sur ce qu’elle a ressenti quand elle était atteinte d’obésité sévère, et maintenant qu’elle va bien.




Comment l’opération s’est-elle déroulée ?

Une semaine avant l’opération, en octobre 2008, j’ai rencontré l’anesthésiste. Puis je suis rentrée à l’hôpital le dimanche soir. On m’a opérée le lundi matin, il n’y a eu aucune complication. L’opération a duré moins d’une heure. J’ai souffert pendant une semaine mais le plus dur pour moi a été le lundi soir. J’avais extrêmement mal et les infirmières ne voulaient pas me donner de calmant (elles ont dû penser que je simulais). Malgré la souffrance, j’ai pu rentrer chez moi le mardi après-midi. J’étais très détendue avant l’opération, j’avais confiance en mon médecin (Dr Jérôme Manuceau). Pendant a peu prèss un mois, je ne mangeais que des soupes ou des potages que ma mère me préparaient parce que rien ne passait,  j’allais vomir systématiquement. Puis ma mère a eu des idées pour que je puisse manger correctement. Elle me mixait des fruits tous les matins, elle mixait même le poisson. Puis petit à petit j’ai commencé à manger petit morceau par petit morceau et par la suite, c’est venu naturellement : j’oubliais que j’avais un anneau et je mangeais.


Dans quelle mesure cette opération a-t-elle modifié votre perception de votre corps ? Votre état d’esprit psychologique ?

Je me sens mieux que jamais dans mon corps et dans ma tête. Je vois la vie sous un autre jour. Je me bats tous les jours contre moi-même pour ne pas craquer sur des petites sucreries ou autre. Je vois l’avenir sous un autre jour, je pense à plus tard, je rêve de voyager, de visiter le monde. j’ai remplacé mon complexe par l’envie d’aller toujours plus loin dans mes capacités. Vous allez me dire je n’ai que 22 ans mais je sais ce que je veux et la preuve j’y arrive. Je ne regrette en rien d’avoir mis l’anneau, il m’a servi d’ouverture sur le monde extérieur.

De plus, depuis que j’ai maigri, j’ai de meilleurs relations avec ma mère, je lui pique ces vêtements (elle fait du 36, c’est un peu grand pour moi mais bon c’est marrant), on fait du shopping ensemble, on rigole. il n’y a plus ce poids entre nous deux. On s’est redécouvertes. Petite précision : je portais du 46 avant l’opération !


Vous portez cette anneau depuis 8 mois, quelle est la perte de poids constatée ? la courbe de perte de poids a-t-elle été régulière ? Quel est votre IMC aujourd’hui ?

J’ai perdu 40 kg précisément et je mesure 1m60. J’ai perdu du poids petit à petit. Mon médecin m’a donné un régime alimentaire que j’ai suivi à la lettre. Je ne faisais pas d’écart, je ne voulais pas, je n’avais pas autant souffert pour ne rien perdre, il faut savoir ce que l’on veut dans la vie. Je me suis instauré une hygiène de vie, j’ai recommencé à faire du sport. Aujourd’hui, mon IMC est à 21.5.


Avez-vous eu des moments de ras-le-bol ?

Je n’ai jamais eu de ras-le-bol, au contraire j’étais tellement contente de moi, fière de ma décision, de voir que mon corps changeait. Non le ras-le-bol, jamais pour l’anneau. Tous les matins, je loue l’anneau, on a fusionné et on a réussi tous les deux à faire quelque chose d’assez bien !!!!!!


Comment vous sentez-vous aujourd’hui physiquement, moralement ?

Physiquement, j’ai eu des petits coups de fatigue, des faiblesses, donc pour remédier à cela, j’ai acheté des vitamines et des compléments alimentaires (comme je ne mange plus de viande, il me manque des protéines).

Moralement, je suis moins stressée, je vis la vie comme elle vient. Je prends mon temps pour ressentir des choses que je ne pouvais pas voir avant. Pour autant la vie n’est pas plus facile bien au contraire mais en tout cas elle s’est améliorée.


Et comment sentez vous le regard des autres ? familles, amis, proches en général ?

En réalité, je me suis rendue compte de ma perte de poids grâce aux gens dans la rue. La façon de me regarder est tout autre. On sent comme une espèce d’envie, de plaisir de la part des passants et des passantes.

Ma mère ne me reconnaît toujours pas, elle m’a soutenu dans toutes mes décisions mais c’est vrai que maintenant que je suis arrivée à mon poids, elle souhaite que je me stabilise, elle a très peur que je devienne anorexique.

Mes amis ne sont pas au courant de mon opération, j’ai préféré me taire sur ce sujet avec eux, je pense qu’ils n’auraient pas compris. Malgré tout, ils voient le changement et ils m’adorent comme ça. Ils me surveillent parce que eux aussi ont peur que je tombe dans l’anorexie alors c’est vrai que quand je suis avec eux ils n’arrêtent pas de me faire manger tout et n’importe quoi !!!!!!!!!


Justement, comment se gèrent les repas après l’opération ?

Dans un premier temps, on est tous différents, donc notre corps réagit par rapport à l’anneau. Il y a des gens qui pourront manger de la viande, du poisson etc., alors que d’autres ne pourront pas manger de féculents. D’autres encore ne pourront pas manger de légumes ou de salade.

Mon régime, personnellement, c’est :


  • Matin : Café (sans sucre si c’est possible), jus de fruit, petit pain avec un peu de beurre ou confiture (pas les deux !!!!!), plus un yaourt
  • 10 h : (cet en-cas n’est pas une obligation) : un fruit et si ça ne passe pas un yaourt sans sucre
  • Midi : Il faut manger un légume cru et un légume cuit + une viande ou un poisson, + un yaourt (Toujours sans sucre bien sur et un fruit.).
  • 16 h : (Toujours si vous le souhaitez ce n’est pas une obligation) : un fruit ou un yaourt
  • Soir : La même chose que le midi, bien sûr toujours en petite quantité. De toute façon si l’anneau est bien serré vous ne pourrez pas manger beaucoup.

Il faut savoir que l’anneau gastrique n’est pas un « outil miracle », les personnes qui sont décidées à le mettre doivent s’imposer des restrictions. Ce n’est pas l’anneau qui fait maigrir, tout ça c’est dans la tête, l’anneau aide c’est sûr, il aide à moins manger, à apprendre à se raisonner. Avec l’anneau on réapprend à manger tranquillement, en douceur, à prendre son temps pour apprécier chaque aliment.

Si vous allez voir sur certains forums Internet, il y a certaines personnes qui n’arrivent pas à manger certains aliments. Moi, en l’occurrence, je ne peux plus manger de viande (quelle qu’elle soit), je ne mange plus non plus de pâte et de riz. Le piège avec l’anneau c’est qu’il y a beaucoup de choses que vous ne pouvez plus manger donc vous vous rabattez sur des choses qui passent : les glaces, les gâteaux, les bonbons, enfin tout ce qui est sucrerie. Il faut bannir tout cela sinon ça ne sert à rien.

Tous les mois, j’allais voir mon médecin pour qu’il me resserre l’anneau. Il faut  obligatoirement se le faire resserrer après l’opération. Parce que au début il n’est serré qu’un tout petit peu mais vous pouvez manger normalement comme si vous n’aviez pas d’anneau. Donc le faire resserrer est très important.

Je n’ai jamais la sensation de faim, je n’ai plus faim avec l’anneau. Ca m’arrive d’être des journées entières sans manger, mais ce n’est pas très bien, l’organisme a besoin d’aliments et de nutriments, donc j’ai mis des petits mots chez moi et au boulot pour ne pas oublier que je dois manger.

Le plus dur pour moi, c’est d’aller manger au restaurant, le stress, le bruit font que mon estomac se bloque et je ne peux rien avaler.

Je n’ai jamais cru que j’aurai pu être aussi mince, je n’y croyais pas et pourtant j’y suis arrivée.



Partager cet article

Repost 0
Published by OBOBS : Observatoire de l'Obésité - dans ACTION
commenter cet article

commentaires

Bene08 27/03/2012 06:10

Bonjour,
Je voudrais faire un temoignage par rapport a la pause d'un anneau gastrique:Voila d'abord avant l'opération j'ai rencontrée un Psy, un Pneumo, un Cardio, un Gastro pour examen voir comment on
pouvais pauser l'anneau et puis les anestesistes tous on donné leur accord forte de ces conclusions je suis retourné voir mon chirurchien. Je me suis fait opérer en 2008 pour 140kgs pour 1 métre 60
aujourd'hui je pése 75kgs une belle victoire sur un chemin pas si facile.L'anneau ne fait pas tout, il aide certe mais tout et dans la tête aussi.Il est certain que c'est en aucun doute un bon
traitement.J'ai trés bien vécue l'opération, je l'ai souhaiter maintenant l'anneau et moi ne faisons qu'un et je ne serais plus m'en passer. Aujourd'hui je suis en stabilisation et je pense que
dans qqs mois je ferais de la chirurgie réparatrice...Je n'ai pas de régime particulier.J'ai fais aprés l'opération un pneumotorax et crises d'asthme et depuis j'ai gardé mon asthme et des défense
himmunitaire faibles.Quelques luxations mais rien de méchants dans l'ensemble...Tout va bien ce fut et c un long cheminement avec soi. Les autres me voient différaments,j'ai changé mon regard sur
les autres et j'ai plus confiance en moi. Je suis passé de la taille 68 a 48...Voilà ce que je peux dire par rapport à l'anneau...Cordialement

Pierre Azam 08/09/2009 19:27

Un article récent montre que la chirurgie bariatrique des mères obèses qui perdent donc beaucoup de poids, induit une moins grande prévalence (fréquence) de l'obésité chez l'enfant, et que donc le cercle fatal de l'obésité familiale se trouve potentiellement brisé.
Cette constatation statistique n'est peut être pas vraie pour toutes les obésités , mais si elle se confirme pour les obésités dont l'indication est la chirurgie on est face à un problème d'éthique et de forte responsabilité du corps médical et social en cas d'immobilisme.

L'article se retrouve sur le Twitter du site ou à l'adresse http://bit.ly/fEQl7

  • : OBOBS : Observatoire de l'Obésité
  • OBOBS : Observatoire de l'Obésité
  • : Agir et réfléchir ensemble pour lutter contre l'épidémie d'obésité générale et d'obésité infantile au travers d'un comité de pilotage multidisciplinaire, associations de patients obèses comprises
  • Contact

Découvrez le Cirque des Légumes !

 

Rechercher

PARTENAIRES

 

modele banniere juste poids

dynafi.png

Dynafi s'engage auprès de l'ObObs 

 avec "Le Juste Poids"

 

european_obesity_day.png

L'ObObs, partenaire de

la Journée Européenne de lutte contre l'Obésité

 

FFCA.jpg

La Fédération Française de Cuisine Amateur est partenaire de l'Observatoire de l'Obésité (ObObs) pour la mise en place de l'opération le "Cirque des Légumes", sous le patronage de  la Mairie de Paris.

 

Liste D'articles

http://img.clubic.com/00C0000001559948-photo-logo-youtube.jpg