Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 15:32

nutritionpills.jpgAprès Alli,voici venir Qnexa, nouveau médicament amaigrissant développé par le laboratoire Vivus. Promesse de ce produit : 15% de poids perdu au terme du traitement pour toute personne en surpoids.

Qnexa, qui pourrait arriver en France en 2010, vient compléter la liste déjà longue des médicaments amaigrissants permettant aux obèses de retrouver une ligne un peu plus fluide… On avait Alli, on a eu ensuite Hydroxycut, dont les dangers sont avérés, voici donc maintenant la dernière née des panacées… 

Et comme d’habitude, des essais cliniques démontrent l’efficacité supérieure à n’importe quel autre médicament amaigrissant. Certains experts ont prétendu que ces pilules permettaient de perdre autant de poids que les différentes techniques de chirurgie bariatrique.

Le docteur Kishore Gadde, qui dirige les tests autour de Qnexa, déclare : "La perte de poids observée avec Qnexa dépasse de loin la perte de poids observée avec d’autres médicaments anti-obésité".

L’Autorisation de mise sur le Marché n’est pas encore obtenue que la FDA (Food and Drug Administration), agence qui accordera au médicament son droit de cité et d’être vendu, déclare que le médicament répond aux objectifs fixés par l’administration américaine. Premier pas encourageant pour ce traitement prétendu de l’obésité, mais qui ne garantit pas que les autorités françaises l’autoriseront. Cependant, les frontières du Net étant perméables, il sera sûrement facile de s’en procurer… malheureusement. Nul n’en connaît les dangers, les effets secondaires, les effets à long terme…

 

Les principes actifs phentermine et topiramate. Le phentermine est utilisé pour contrôler le poids depuis les années 1950 et la topiramate est à l’origine un anti-convulsif combattant l’épilepsie mais dont on a vu l’efficacité dans la perte de poids.

Toutefois, ces substances anti-convulsivantes ou anti-épileptiques ne doivent pas être prises à la légère. Les risques là encore existent… et une prescription médicale après examen de santé doit absolument être envisagée. Ces substances ayant pour but de contrôler l’appétit,  un suivi nutritionnel s’avère absolument indispensable, tout autant qu’une éventuelle prise en charge psychologique. Gérer ces situations d’automédications seul se révèle donc une fois de plus extrêmement délicat.

Comme pour chaque nouveau traitement miracle arrivant sur ce marché en augmentation constante, les laboratoires rivalisent de plans marketing pour développer leur part de marché face aux concurrents. Un cynisme d’évidence mettant parfois de côté les réalités médicales…



 DOCUMENTATION

En anglais 

 

Article dans le New-York Times [en Anglais]
 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Stéphane Favereaux - dans PREVENTION
commenter cet article

commentaires

Pierre Azam 27/01/2010 08:58


La fonction crée l'organe.
L'épidémie d'obésité a été décrétée dans le monde, les États-Unis en dernier lieu mais avec de gros moyens et une volonté à l'américaine : pragmatique et cynique.
Du coup les laboratoires s'engouffrent dans cette porte béante en proposant des médicaments que la France réprouvera . La phentermine utilisée dans le Qnexa est interdite sur le territoire.
Point de principe de précaution, seule la lutte compte . La casse est un effet collatéral.

Dans le même temps et peut-être à l'extrême du principe de précaution la France retire (suspend) du marché la Sibutramine (Sibutral) dont les effets délétères sont, semble-t-il, faibles par rapport
au service rendu, mais la France EST le pays du principe de précaution,... non?
On en sait quelque chose depuis la prise en charge "à la française" de l'épidémie de grippe AH1N1.
Et si on prenait autant de précaution avec l'épidémie d'obésité, mais dans l'action ?
Ce serait une révolution !


  • : OBOBS : Observatoire de l'Obésité
  • OBOBS : Observatoire de l'Obésité
  • : Agir et réfléchir ensemble pour lutter contre l'épidémie d'obésité générale et d'obésité infantile au travers d'un comité de pilotage multidisciplinaire, associations de patients obèses comprises
  • Contact

Découvrez le Cirque des Légumes !

 

Rechercher

PARTENAIRES

 

modele banniere juste poids

dynafi.png

Dynafi s'engage auprès de l'ObObs 

 avec "Le Juste Poids"

 

european_obesity_day.png

L'ObObs, partenaire de

la Journée Européenne de lutte contre l'Obésité

 

FFCA.jpg

La Fédération Française de Cuisine Amateur est partenaire de l'Observatoire de l'Obésité (ObObs) pour la mise en place de l'opération le "Cirque des Légumes", sous le patronage de  la Mairie de Paris.

 

Liste D'articles

http://img.clubic.com/00C0000001559948-photo-logo-youtube.jpg