Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 13:53
interdit_obeses.JPGAir France KLM : la compagnie aérienne française a souhaité que les personnes obèses paient 75 % du prix d’un second siège en plus de leur place à prix complet. Nous saluons un monument de délicatesse et de démagogie lamentables lors de l’annonce de l’objet de scandale par les autorités du transporteur de personnes minces. Des raisons de sécurité ont été invoquées par Air France…

« Nous devons nous assurer que le dossier puisse bouger librement en avant et  en arrière
et que tous les passagers soient bien attachés avec une ceinture de  sécurité
. »

Monique Matze, une porte-parole d’Air France, précise que le second siège sera payé en « en enlevant les taxes et les surcharges ». On ne sait, à l’OBOBS, comment saluer une telle initiative fleurant bon l’humanité. Les obèses devaient déjà supporter leur surcharge pondérale… alors une surcharge de prix en plus, il fallait en effet ne pas trop exagérer ! 
 
Merci Air France d’alléger la peine des personnes obèses ! La HALDE ferait bien de se prononcer sur cette actualité profondément indigne d’une telle société. De fait, l’incapacité d’Air France à s’adapter aux nouvelles normes physiques pousse la compagnie aérienne, finalement, à se servir dans les poches larges des vêtements amples des obèses. Judicieux ! 

Mais parlons technique à destination des gros : les obèses ne pouvant entrer dans un siège attacheront l'extrémité de la ceinture du siège numéro 1 à la ceinture du siège numéro 2. Délicat ! Air France n’assure pas le second plateau repas rempli à 75 % ! De plus, Air France garantit que les deux sièges seront côte à côte. C’est finalement rassurant… Si les sièges avaient été aux deux extrémités de l’avion, le problème aurait été plus gros. Enfin, grand. Autre délicatesse de la compagnie au grand cœur et à l’élégance avérée : Air France remboursera les frais engagés par les obèses si l’avion n’est pas complet. 

Si l’avion sur lequel les obèses veulent voyager est complet, ou plutôt s’il ne reste qu’un siège, nous proposons à Air France une solution innovante au possible permettant de gagner des places pour des gens normaux : mettre les gros, les adipeux, les obèses, en soute à gros, entre les animaux et les bagages. Ils pourront ainsi agréablement voyager coincés loin de la vue de tout un chacun, surtout des minces dont le regard pourrait être agressé par la vue de personnes quelque peu différentes d’eux. 

Cependant, après cette annonce faite un peu précipitamment, Air France se fend d’un démenti presque aussi navrant que l’annonce était de mauvais goût (Cette mesure, tenant compte de celles des obèses, devait être prise pour tous les vols à partir du 1er avril). Air France, donc, précise par voie de presse et dans le cadre d’une stigmatisation devenue systématique : « 
Contrairement à l’information relayée par la presse, Air France ne prévoit pas l’obligation pour les passagers à forte corpulence de payer un second siège. La seule nouveauté que la compagnie propose, à compter du 1er février, est, en cabine économique, si celle-ci n’est pas complète, le remboursement du second siège que le passager à forte corpulence aurait choisi d’acheter. » Magnifique renversement masquant mal la crise provoquée par Air France : inverser le principe discriminatoire pour en faire un avantage commercial relève de l’abjection. 
 
Il va de soi que les compagnies aériennes doivent s’adapter aux besoins spécifiques des obèses et ainsi aménager les cabines en fonction de modifications physique devenant de plus en plus normales. L’obésité n’est pas une spécificité commerciale mais une maladie ; la discrimination et les préjudices moraux sont à la porte des cabines.
 


DOCUMENTATION
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Stéphane Favereaux - dans EDUCATION
commenter cet article

commentaires

FUSCIEN-TRASAN Bruno 25/01/2010 22:57


Je suis très partagé sur cette décision.
Air France s'est enfin rendu compte que les conditions de voyages sont inconfortables pour les personnes en surpoids.
Mais delà à faire payer deux sièges pour une personne, et ensuite la rembourser si l'avion n'est pas complet, ...
Cela revient à prendre des mesures commerciales devant la presse et se rendre compte de son erreur devant la "caisse" !
Cette polémique va dans le sens que "c'est l'arbre qui cache la forêt" !!!!
Affaire à suivre ....


Pierre Azam 24/01/2010 19:47


Ridicule.
Comment ne pas réagir devant une attitude aussi cynique de ségrégation, de discrimination très culturelle ( une compagnie institutionnelle comme Air France ose sans la moindre retenue à prendre
cette décision, sans frein ni doute initial).
L'obèse est une marchandise qui doit payer pour son handicap.
Les compagnies savent depuis au moins 1997 que 8,5% des français sont obèses (14,5% aujourd'hui). Pourtant aucune mesure de modification des cabines n'a été ébauchée pour parer à une évidence: 1
passager sur 7 est hors norme. Le siège de 43cm de large en classe économique ne répond plus aux normes de notre société.
C'est ce manque de considération du problème humain et sociétal qui est le plus intolérable.


bertrand 24/01/2010 17:32


Je trouve que les réseaux sociaux ont bien utilisé leur pouvoir d'influence comme dans l'affaire HSBC Londres et les étudiants anglais sur Facebook.
Air France trouve un moyen "oriental" de sortie de crise en gardant la tête haute.

Finalement, les personnes obèses qui se payaient deux sièges pour leur confort, se verront rembourser le second fauteuil quand l'avion ne sera pas complet. C'est donc mieux. Prochaine étape pour
les compagnies aériennes: considérer ces personnes comme des handicapés et les accueillir comme tel à bord des avions. On devrait y arriver avec des politiques de responsabilités sociales
émergentes.


OBOBS : Observatoire de l'Obésité 24/01/2010 20:03


Il faut faire attention à des déclarations du type "l'arbre qui cache la forêt"...


  • : OBOBS : Observatoire de l'Obésité
  • OBOBS : Observatoire de l'Obésité
  • : Agir et réfléchir ensemble pour lutter contre l'épidémie d'obésité générale et d'obésité infantile au travers d'un comité de pilotage multidisciplinaire, associations de patients obèses comprises
  • Contact

Découvrez le Cirque des Légumes !

 

Rechercher

PARTENAIRES

 

modele banniere juste poids

dynafi.png

Dynafi s'engage auprès de l'ObObs 

 avec "Le Juste Poids"

 

european_obesity_day.png

L'ObObs, partenaire de

la Journée Européenne de lutte contre l'Obésité

 

FFCA.jpg

La Fédération Française de Cuisine Amateur est partenaire de l'Observatoire de l'Obésité (ObObs) pour la mise en place de l'opération le "Cirque des Légumes", sous le patronage de  la Mairie de Paris.

 

Liste D'articles

http://img.clubic.com/00C0000001559948-photo-logo-youtube.jpg