Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 12:18

header-copie-1.JPGLe 15 décembre, notre partenaire Nutrition & Santé a célébré la première édition des ''Slimming Awards", ses prix pour le soutien de la recherche scientifique sur l'obésité et la gestion du poids, qui seront désormais annuels.

 


Nutrition & Santé, engagé dans les problématiques de poids à travers ses marques européennes de diététique minceur, avait lancé uappel à candidature européenQuinze dossiers de candidatures ont été reçus pour le Nutrition & Santé Science Award for Obesity Research, dont la récompense se monte à 10 000 €. Pour le Nutrition & Santé Weight Management Award, qui est doté d’une récompense de 5 000 €, trois dossiers ont été présentés.


Ces dossiers ont été transmis aux membres du Jury européen, composé cette année de : 


· Pr Michele CARRUBA, Professor of Pharmacology, University of Milan, Director of the Centre for Study and Research on Obesity and of the Division of Pharmacology at Department of Pharmacology, Chemotherapy and Medical Toxicology.

· Pr Dominique LANGIN, Professor of Nutrition and Medical Biochemistry Obesity Research Laboratory, INSERM U858, Rangueil Institute of Molecular Medicine, I2MR Inserm (Toulouse).

· Pr Alfredo MARTINEZ, Professor of Food Sciences and Nutrition. Head of the Department of Physiology and Nutrition at the University of Navarra in Pamplona, Spain.

 

sous la présidence de :

· Pr Wim SARIS, Professor of Human Nutrition at the Medical and Health Science faculty of Maastricht University.

 

Finalement ce sont trois et non pas deux lauréats qui ont été récompensés :

 

le Professeur Karine Clément (France)

INSERM UMRS 872 Equipe 7, NutriOmique, Nutrition et Obésité, Centre de Recherche des Cordeliers,

Paris, France / Assistance Publique Hôpitaux de Paris, Hôpital Pitié –Salpêtrière, Paris, France

pour son dossier « Remodelage du tissu adipeux chez les personnes obèses, conséquences locales et systémiques »

 

>  le Professeur Enzo Nisoli (Italie)

Université de Milan, Département de pharmacologie, chimiothérapie et toxicologie médicale, Italie

pour son dossier « Activation de la biogénèse mitochondriale dans les désordres métaboliques liés à l’âge : approche nutritionnelle »

 

ex-æquo pour le Nutrition & Santé Science Award for Obesity Research

 

 

le Professeur Arne Astrup (Danemark)

Université de Copenhague, Faculté des Sciences de la Vie, Département de Nutrition Humaine,

DANEMARK

pour son dossier « Physiologie et physiopathologie du métabolisme énergétique et du substrat - Etiologie et traitement de l'obésité »

 

pour le Nutrition & Santé Weight Management Award


Alors que les pouvoirs publics déplorent la montée du surpoids de la population en Europe, Nutrition & Santé est convaincu que l’approche nutritionnelle présente des voies de solutions qui sont loin d’avoir été toutes exploitées. L’objectif de ces prix est donc d’encourager la recherche dans les domaines de la prévention de l’obésité, de la compréhension des comportements alimentaires, de la perte et de la maîtrise du poids ainsi que des thérapies nutritionnelles adaptées.

 


''La remise de ces deux prix est l’occasion de démontrer l’attachement de Nutrition & Santé à la recherche.

 

Traduction de notre expertise nutritionnelle, nos marques leaders en Europe s’appuient sur des ingrédients et des composants dont les effets sont scientifiquement documentés et reconnus par les pouvoirs publics. La recherche scientifique fait partie de notre ADN de groupe et c’est ce que nous souhaitons exprimer en récompensant les chercheurs. Nous avons reçu 18 dossiers de candidature d’une excellente qualité.

 

Ceci est de bon augure pour l’avenir, tant pour les patients en surpoids que pour les pouvoirs publics et les professionnels de santé qui recherchent des outils pour lutter contre les effets de la sédentarité. Engagés depuis 40 ans dans un domaine aussi humain que les problèmes de surpoids, nous avons acquis des convictions. Nous entendons faire progresser les démarches et les solutions pour enrayer un fléau aujourd’hui européen.''

 

Didier Suberbielle

Président du Directoire

Nutrition & Santé

Repost 0
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 22:36

promo_activite_physique.jpgDepuis quelques semaines vous pouvez voir des affiches ou plus récemment un spot à la télévision faisant partie de la nouvelle campagne de l'INPES : "bouger 30mn par jour, c'est facile !".

 

Jusqu'à présent, nous avons plus souvent été habitués au volet "manger" qui a permis - notamment parmi les plus jeunes - d'offrir une chance de modifier ou d'infléchir certains comportements. Néanmoins, la santé est une affaire d'équilibre et l'activité physique apporte également ses vertus salutaires. Malheureusement, ces messages ont mis plus de temps à trouver leur chemin et leur expression dans une société de plus en plus sédentairs et où le sport semble réservé à certains acharnés ou privilégiés ; il avait même déserté sensiblement les programmes scolaires...

 

Afin de parer ces a priori et ce sentiment que bouger était insurmontable, l'Inpes s'associe aux municipalités pour offrir une signalétique originale qui vous permet de vous déplacer à pied dans la ville, tout en sachant "compter les bons points" pour votre capital activité.

 

Si vous n'avez pas encore eu l'occasion, regarder la vidéo et rendez-vous sur les sites dédiés pour en savoir plus et notamment www.mangerbouger.fr.

 

 

 

 

Repost 0
Published by T.A - dans ACTION
commenter cet article
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 22:06

 

header.JPG

 

Pionnier de l'alimentation diététique (la marque Gerblé existe depuis 1928), Nutrition & Santé est également leader au travers de ses marques (Gerlinéa et Milical en France) dans le domaine de la diététique minceur en Europe.

 

Très conscient de sa mission d'information et son exigence d'être à la pointe dans ce domaine, Nutrition & Santé a choisi d’encourager la recherche et les initiatives de santé dans les domaines de la prévention nutritionnelle de l’obésité, de la compréhension du comportement alimentaire, de la perte de poids et des interventions nutritionnelles.

 

La création de ces 2 Prix vient marquer son soutien à la recherche scientifique et aux initiatives santé, dans les domaines de la prévention de l’obésité et de la prise en charge nutritionnelle de la minceur.

 

La campagne a été lancée ces dernières semaines et les lauréats seront récompensés au travers d'une cérémonie qui se déroulera à Paris en présence du Jury, le 15 décembre prochain.

 

 

Pourquoi deux Prix ?

 

La lutte contre l'obésité nécessite d'agir sur plusieurs fronts. Ainsi, Nutrition & Santé a choisi de soutenir à la fois une initiative dans le domaine de la recherche scientifique au travers du ''Nutrition & Santé Science Award for Obesity Research'' et une initiative dans le large domaine des prescripteurs de santé avec le ''Nutrition & Santé Weight Management Award', pour couvrir à la fois la prévention, la compréhension et l'accompagnement de la problématique obésité.

 

Forte d'un déploiement dans toute l'Europe, l’opération s’appuie sur un Jury composé de personnalités scientifiques de renom choisis dans plusieurs pays différents.

 

En plus de primer ceux qui seront retenus par le Jury, l’objectif de Nutrition & Santé à travers cette campagne est d’identifier un ensemble de projets originaux.

 

L'ObObs soutient ce projet innovant et ambitieux et couvrira l'ensemble de l'événement qui marque le début d'un partenariat avec le groupe Nutrition & Santé.

 

 

 

Pour plus de renseignements, visitez le site de Nutrition & Santé : cliquez ici

 

 

Repost 0
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 15:09

Fotolia_14314653_cut.jpgDepuis toujours, nous savons que le mot « régime » véhicule des notions très  négatives : privation, pas bon, frustrant, avoir faim, pas de plaisir, fatigue, énervement, interdit, punition, etc.

Depuis aujourd’hui, nous savons avec certitude qu’il porte en lui les prémices de problèmes de santé incompatibles avec la lutte contre l’obésité.

 

Pour la première fois, une agence publique, l'Agence nationale de la sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) dénonce  les carences et les déséquilibres provoqués par 15 régimes, construits autour de « méthodes » toutes plus miraculeuses les unes que les autres.

 

On le sait depuis longtemps, et l’ObObs l’a souvent dit et dénoncé, la médecine n’est pas compatible avec une « méthode » . 

Le propre de la médecine est de tenir compte de l’histoire de la maladie du patient, de faire un diagnostic et prescrire un traitement adapté à l’individu, dans le respect de règles évaluées et certaines de la médecine, de la recherche et de la réglementation en vigueur (cf la réglementation européenne des compléments alimentaires de la diététique minceur en ce qui concerne les régimes).

 

Le propre de la « méthode  de régime » est de faire entrer tout le monde dans un moule et de « vendre », souvent au sens propre, un résultat immédiat au mépris du futur, de la non reprise de poids et en ne se souciant surtout pas de l’équilibre et de l’avenir de ce patient.

 

L’Anses  parle de  risques pour la santé et se base sur l'étude scientifique de quinze régimes amaigrissants. Entre autres cas étudiés, les régimes les plus connus : Cohen, Dukan, Fricker, Atkins, californien, citron détox, chrononutrition, Mayo, Montignac, Weight Watchers ou celui de la soupe au chou...

 

Le message de l’agence est très clair : « les pratiques nutritionnelles à visées amaigrissantes  doivent faire l'objet d'une indication médicale, et ne laissent pas de place à l'automédication».

 

Tous ces régimes entraînent des déséquilibres en macronutriments (lipides, glucides, protéines), en vitamines et en minéraux, incompatibles avec la prise en comptes d’habitudes alimentaires durables tout au long de la vie.

 

Plus grave encore, dans Le Parisien, le président du groupe de travail de l’Anses, Jean-Michel Lecerf, de l'institut Pasteur de Lille, affirme également que «dans 95% des cas, il y a reprise de poids après le régime», pire encore : «Des personnes qui n'avaient pas de problème de poids avant leur régime peuvent se retrouver en surpoids et développer des troubles du comportement alimentaire». 

 

Que préconise  le rapport de l'Anses ? 

Une lapalissade que les adeptes des régimes et leurs gourous ont totalement oubliée :«une alimentation équilibrée et diversifiée», un équilibre alimentaire individuel qui ne peut passer que par la relation individualisée, de proximité avec un professionnel de santé. Il doit y avoir prise en charge par des spécialistes. 

Et comme le dit Gérard Lasfargues : «Chaque régime doit être adapté au mode de vie et au contexte social et familial de chacun», et ajoute dans Le Figaro «Cela se saurait s'il y avait une recette miracle transposable à tout le monde».

 

Alors plus d’espoir de perdre du poids ? 

Si bien sûr mais seulement en acceptant de réformer durablement son comportement alimentaire, sans violence, avec humanité et conscience de la nécessité de produire un juste équilibre entre rigueur et plaisir, quotidien et exceptionnel et en tenant compte de la personnalité de chacun.

 

 


DOCUMENTATION

 

Le rapport de l'Anses [cliquer ici]

Revoir le Journal Télévisé de France 2 [cliquer ici]  

Article sur Le Monde.fr [cliquer ici

 

Tags : Régimes , Dukan , Cohen, Anses, Obésité, Gourous, Méthode, Equilibre, Le Cerf

Repost 0
Published by Dr Pierre Azam - dans RECHERCHE & PUBLICATIONS
commenter cet article
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 10:12

medicaments.jpg Les baies d’açaï, une photo digne d’un site destiné aux adultes pour apporter la preuve que la méthode d’amincissement fonctionne, des grands médias crédibilisant l’escroquerie, un échantillon « gratuit », des arguments marketing… Et l’aspect médical dans tout ça ?


L’objet du délit

Dans la boîte mail de l’Obobs, le lien suivant.

https://www.acaimax.fr/amcv2bf/?B=399&A=372&SubAffiliateID=43046-DT_CD26_ACAIFR__562

Un de ces nombreux sites vantant les miracles dus à « l’antioxydant le plus puissant du monde ». On attend les preuves scientifiques. De plus, depuis quand un antioxydant fait-il maigrir ?

Les principes « actifs » des baies d’açaï permettraient de perdre du poids sans régime. Encore une fois, les margoulins pseudo-médicaux mettent en avant le non-effort, la passivité totale, pour une perte de poids réelle. Et le traitement est remboursé si ça ne fonctionne pas. Ils doivent avoir confiance en eux pour ainsi tromper les consommateurs.

Un peu plus bas dans cette page Web, les traditionnelles et si convaincantes photos avant / après. Mais il est précisé que les « images sont simulées », que « les résultats peuvent varier »… ils nous  donnent le bâton pour les battre. Merci. Les  résultats peuvent varier, en effet.

Des résultats…

… inexistants. Aucun effet ne peut être attendu d’un tel traitement si ce n’est une éventuelle prise de poids et un organisme saturé d’antioxydants aux effets nocifs à fortes doses.

… impossible à atteindre. 100 % des personnes ayant perdu du poids sont passées par un régime, un nutritionniste, un technique chirurgicale plus lourde. Ces pilules miracles, placebos infâmes livrés à des gens désespérés parfois, déprimés souvent, s’avèrent dangereuses. La pseudo nécessité de faire vite pour cause de quantités limitées n’a pour but que d’éviter la réflexion et de créer une urgence de consommation.

Achetez vite, vous constaterez par vous-même que cela ne peut pas biologiquement, physiologiquement, fonctionner. Des cachets sans régimes et des antioxydants ne peuvent en aucun cas faire perdre du poids. Eventuellement, cela peut vous faire perdre au mieux quelques dizaines, quelques centaines d’Euros. Vous serez effectivement moins lourd, mais en argent.

Marketing honteux

Témoignages de journalistes parlant de ces baies sur les antennes des grands médias internationaux dont on utilise l’image à leur insu, témoignages de consommatrices tout aussi bidons que sur les sites du même acabit… et ces exploiteurs de détresse espèrent que leurs ventes augmentent ?

L’ObObs reste en veille et poursuivra sa dénonciation systématique de ces escroqueries. 

Repost 0
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 19:27

Le Dr Pierre Azam, Président et Fondateur de l'ObObs était l'invité de "Chez Bourdin & co" le 19 novembre 2010 autour du médicament Mediator sur RMC.

 

Repost 0
Published by Dr Pierre Azam - dans PREVENTION
commenter cet article

  • : OBOBS : Observatoire de l'Obésité
  • OBOBS : Observatoire de l'Obésité
  • : Agir et réfléchir ensemble pour lutter contre l'épidémie d'obésité générale et d'obésité infantile au travers d'un comité de pilotage multidisciplinaire, associations de patients obèses comprises
  • Contact

Découvrez le Cirque des Légumes !

 

Rechercher

PARTENAIRES

 

modele banniere juste poids

dynafi.png

Dynafi s'engage auprès de l'ObObs 

 avec "Le Juste Poids"

 

european_obesity_day.png

L'ObObs, partenaire de

la Journée Européenne de lutte contre l'Obésité

 

FFCA.jpg

La Fédération Française de Cuisine Amateur est partenaire de l'Observatoire de l'Obésité (ObObs) pour la mise en place de l'opération le "Cirque des Légumes", sous le patronage de  la Mairie de Paris.

 

Liste D'articles

http://img.clubic.com/00C0000001559948-photo-logo-youtube.jpg