Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 15:11

Une nouvelle campagne de communication pour lutter contre l’obésité infantile est sortie très récemment en Australie.

 

La vidéo se veut choquante, le message est clair et la cible bien définie : les parents.

 


   

Des images "choc", bien plus que la vidéo Consequences, peut-être parce qu’un enfant est mis en scène et est la victime de cette "junk food".

 

L’agence derrière cette publicité institutionnelle est The Precinct Studios. Elle explique que ce programme a pour but d’attirer l’attention sur l’épidémie d’obésité infantile qui sévit aussi en Australie.

 

Délibérément élaborée pour être controversée voire douteuse, cette campagne cible directement les parents qui continuent de nourrir leurs enfants avec de la malbouffe malgré ses effets désastreux et pourtant bien connus sur la santé.

 

En comparant la malbouffe à de la drogue, la vidéo veut interpeller les parents pour qu’ils réfléchissent à ce qu’ils font et se rappellent que la junk food est l’une des principales causes de l’obésité infantile qui est directement associée à diverses maladies chroniques.

 

mumdontsupersizeEt l’objectif est atteint ! Enfin… l’objectif de faire parler de cette vidéo qui devient dès lors en effet très controversée, douteuse pour les uns, horrible pour les autres mais aussi très bien vu pour certains.

 

Comparer la nourriture à de la drogue ! De mauvais goût pour beaucoup, et pourtant… Les scientifiques sont de plus en plus enclins à considérer la malbouffe comme de la drogue. De la drogue dure car ses effets de dépendance sur le cerveau sont comparables.

 

Des études et récemment un article publié dans New Scientist montre que la malbouffe entraîne des comportements physiologiques semblables aux drogués "Il y a maintenant des preuves convaincantes que les aliments riches en sucre, en graisses et en sel, peuvent modifier la chimie de votre cerveau d'une manière proche de celles de drogues hautement addictives comme la cocaïne et l'héroïne".

 

Alors, en bien ou en mal, l’intérêt est vraiment que l’on parle de cette publicité, oui. Cela ouvre et permet la discussion. Et même s’il faut relativiser le message, une prise de conscience peut être prise. Alors plutôt que d’aller chaque jour ou presque manger dans un fast-food, peut-être que la cadence baissera.

 

Et peut-être que suite aux diverses discussions autour - où tout le monde sait toujours comment cela marche, ce qu’il faut faire ou non - la prise de conscience s’élèvera, la junk food diminuera, les sorties augmenteront pour une activité physique plus régulière…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Isabelle Hache - dans ACTION
commenter cet article

commentaires

  • : OBOBS : Observatoire de l'Obésité
  • OBOBS : Observatoire de l'Obésité
  • : Agir et réfléchir ensemble pour lutter contre l'épidémie d'obésité générale et d'obésité infantile au travers d'un comité de pilotage multidisciplinaire, associations de patients obèses comprises
  • Contact

Découvrez le Cirque des Légumes !

 

Rechercher

PARTENAIRES

 

modele banniere juste poids

dynafi.png

Dynafi s'engage auprès de l'ObObs 

 avec "Le Juste Poids"

 

european_obesity_day.png

L'ObObs, partenaire de

la Journée Européenne de lutte contre l'Obésité

 

FFCA.jpg

La Fédération Française de Cuisine Amateur est partenaire de l'Observatoire de l'Obésité (ObObs) pour la mise en place de l'opération le "Cirque des Légumes", sous le patronage de  la Mairie de Paris.

 

Liste D'articles

http://img.clubic.com/00C0000001559948-photo-logo-youtube.jpg